Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Classic TT : essais formula 1&2 et 350cc

Publié le par STEVEN

Dernier soirée d'essais pour ces trois catégories, et très peu de changement, quelques pilotes ont améliorés mais pour les leader pas de changement.

 

Formula 1 :

1 #5 Bruce Anstey Yamaha/Valvoline Racing by Pad 18:25.301 122.888
2 #1 Michael Dunlop Suzuki/Team Classic Suzuki 18:31.764 122.173
3 #2 James Hillier Kawasaki/Greenall Racing 18:57.627 119.396
4 #19 Russ Mountford Suzuki/Team York Suzuki Racing/ 19:00.197 119.127
5 #6 Ryan Farquhar Yamaha/Team Winfield 19:04.336 118.696
6 #8 Steve Mercer Kawasaki/Mistral Racing 19:08.185 118.298
7 #7 Gary Johnson Harris/Team Winfield 19:16.712 117.426
8 #13 Lee Johnston Suzuki/Team Classic Suzuki 19:29.989 116.093
9 #3 Jamie Hamilton Kawasaki/ 19:42.555 114.860
10 #27 Nick Jefferies Honda/Phil Morris Holdings 20:00.671 113.127

17 #51 Timothee Monot Honda/Forum RC 30 France / Perf 20:18.848 111.440

 

Formula 2 :

1 #68 Roy Richardson Yamaha/FCL Racing/Martin Bullo 20:30.890 110.349
2 #67 James Cowton Yamaha/Peter Berwick 20:35.998 109.893
3 #70 Chris Moore Yamaha/MW Motorcycles 20:53.020 108.401
4 #71 Stuart Garton Yamaha/Haskell and Co 21:00.197 107.783
5 #66 Ian Lougher Yamaha/Brian Scott Racing 21:14.375 106.584
6 #74 Shaun Anderson Kawasaki/ 21:29.220 105.357
7 #75 David Hewson Yamaha/Obsession Engineering 21:36.854 104.737
8 #69 Philip McGurk Yamaha/Springcourt Motorcycles 21:44.419 104.129
9 #83 Ben Rea Yamaha/Rea-Racing 21:48.220 103.827
10 #72 Tom Snow Yamaha/FCL / Martin Bullock Man 21:53.143 103.437

 

350 cc :

1 #14 Alan Oversby Honda/Davies Motorsport 22:02.484 102.707
2 #6 William Dunlop Honda/Davies Motorsport 22:16.660 101.617
3 #7 Connor Behan Honda/Ted Woof 22:40.431 99.842
4 #13 Lee Johnston MV Agusta/Black Eagle Racing 22:41.105 99.792
5 #2 Ian Lougher Honda/Ripley Land Racing 22:42.521 99.689
6 #5 Daniel Cooper Norton/Specialised Glazing Soluti 22:53.032 98.926
7 #8 Roy Richardson Aermacchi/FCL Racing/Martin Bull 22:55.351 98.759
8 #1 Jamie Hamilton Honda/Rutter Honda 23:01.303 98.333
9 #11 Chris Swallow Aermacchi/Mike Fawcett 23:04.248 98.124
10 #15 Doug Snow Ducati/John Snow 23:32.441 96.165

43 #65 Bruno Leroy Honda/Patrick Godet 25:31.947 88.664

 

 

Classic TT : essais formula 1&2 et 350cc

Voir les commentaires

Retrouvailles .

Publié le par STEVEN

Carl Fogarty et sa Honda RC30.

Photos: en 1990 puis en 2014 à l'occasion de la parade en l'honneur de Joey Dunlop.

Retrouvailles .
Retrouvailles .

Voir les commentaires

Classic TT : course 500cc

Publié le par STEVEN

Première course de cette édition , la course 500 cc est partie vers 15h après de multiples reports. Un français y participe en la personne de Bruno Langlois sur sa EGLI-VINCENT.

Après quatre tours de course c'est finallement Ian Lougher (11) qui remporte cette course sur l'ex Paton de Olie Linsdell ( vainqueur en 2013). 10 victoires au TT, 3 au Manx Gp et désormais une au Classic TT, voici le nouveau et très étoffé palmarès de Lougher.

Dan Cooper (18) au guidon de sa Norton Manx termine second avec une fin de course mouvementée puisque qu'il a perdu son échappement.

Troisième , Bruce Anstey (5) sur la Norton McIntosh s'offre encore un podium qui confirme qu'il est toujours dans le coup au vu de sa saison 2014.

On notera la très belle place de Maria Costello qui termine 5ème et de Charlie Williams 9ème qui n'avait pas couru sur le mountain circuit depuis 1984.

John McGuinness abandonne sur problème de frein, Ryan Farquhar et Michael Rutter qui ont mené la course un temps abandonnent aussi.

Coté français , Bruno Leroy hisse sa EGLI -VINCENT à la 14 ème place et récolte une silver réplica.

1 #11 Ian Lougher CMM Paton / Flitwick Motorcycles 01:23:28.369 108.481 GP2 Silver
2 #18 Daniel Cooper Norton / Specialised Glazing Solutions Tea 01:24:02.806 107.740 GP2 Silver
3 #5 Bruce Anstey Norton / McIntosh Racing / Mobil 1 01:24:47.027 106.803 GP1 Silver
4 #15 Connor Behan Norton / Ted Woof 01:25:06.798 106.390 GP1 Silver
5 #21 Maria Costello Paton / Peter Beugger Racing 01:27:31.266 103.463 GP2 Silver
6 #2 Mick Godfrey Manx 01:28:52.734 101.882 GP1 Silver
7 #24 David Madsen-Mygdal Honda / Team Gimbert Racing 01:29:41.731 100.955 P2 Silver
8 #26 Mark Parrett Norton / Chas Mortimer Ltd 01:31:16.146 99.214 GP1 Bronze
9 #25 Charlie Williams Norton / Works Racing Motorcycles 01:31:21.871 99.111 P1 Silver
10 #30 Peter Boast Honda 01:31:22.448 99.100 P2 Silver
11 #58 John Leigh Pemberton Norton / Works Racing Motorcycles 01:31:50.292 98.599 P1 Silver
12 #27 Allan Brew Seeley / Luviair / Mike and Dawn Jacobs 01:31:55.968 98.498 P1 Silver
13 #29 Doug Snow Ducati / John Snow 01:32:45.969 97.613 P1 Silver
14 #40 Bruno Leroy Egli Vincent / Patrick Godet 01:32:55.802 97.441 P1 Silver

Classic TT : course 500cc
Classic TT : course 500cc
Classic TT : course 500cc

Voir les commentaires

Ca pique les yeux.............

Publié le par STEVEN

De gauche à droite: John McGuinness, Ian Lougher et Michael Dunlop..........dans des tenues de lumière !!!!

©Mark Falconer

Ca pique les yeux.............

Voir les commentaires

C'est l'histoire d'un gosse #7

Publié le par STEVEN

Le Bisounours triste

C’est Tibo qui m’appelle le Bisounours… C’est vrai que même si je pense que l’être humain est une sale bête, j’ai une tendance à croire dans les gens comme personne. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil… Mais des fois je me sens très seul. Je peux pas vous expliquer pourquoi ni comment j’en arrive là, mais c’est comme ça. J’aime plus personne, même pas moi. Dans ces moments de faiblesses, te reviens à l’esprit ton histoire, ce qui a fait ce que tu es devenu, et je ne sais pas si c’est l’humeur du jour mais j’ai l’impression que ce sont plus les mauvais moments qui te forge à la place des bons. Je repense à toutes ces fois où j’ai rêvé d’être ici, le plus souvent en colère parce qu’on me disait que c’était pas pour moi. Toutes ces fois où je m’imaginais essorer la poignée de gaz sur cette ile de Man pour crier ma colère à un monde qui ne m’attendait pas.

Je suis pourtant bien entouré, avec les miens qui me soutiennent mais quand mon ciel se fait gris… Mais hier soir il m’a manqué une référence, quelqu’un qui me tape sur l’épaule, qui s’assoit à coté de moi et me dise, « Je vais t’aider à aller plus vite, je vais t’aider à aller plus loin dans ton rêve ». Hier soir, j’étais con, et j’ai décidé de ne pas rouler, sur une route partiellement mouillée, parce que ça sentait l’erreur à plein nez.

Du coup, comme je ne suis qu’un humain, j’étais encore moins content, et je me suis mis au travail. J’ai fait une pause, pour essayer de comprendre tout seul comment aller plus vite. J’ai ouvert mon calepin bleu, celui où toute une année de vie s’écrit, parce que la mémoire me manque depuis le passage de morphine. Et j’ai bossé.

Comme tous les matins depuis que nous sommes là, la pluie nous a réveillés, mais je savais que je prendrais le guidon ce soir. J’avais des trucs à essayer. Et c’est passé. Seul problème, j’attendais la montagne pour mettre en œuvre, et je ne me suis pas assez appliqué sur le reste du circuit. A vouloir bien faire, je me suis retrouvé perché sur un serpent de mer à travers les bois, les villages. J’ai rien lâché, mais j’ai senti que sur cette portion là, je n’avais plus rien de « Smooth », ni de vite. Je me suis mis debout sur les reposes pied, je suis sorti de la moto pour récupérer ma trajectoire, j’ai bataillé avec elle, ses suspates affolées, son moteur hurlant. Le compteur a affiché 275 km/h dans le tunnel boisé de Sulby, moteur au rupteur… Tiens je tire un poil court. Mais je n’ai pas su changer mon comportement sur ces deux tours.

Le chrono a quand même parlé, en 22’10, puis 21’53, mais je ne suis pas content. J’ai roulé avec ma tête d’homme triste et vengeur, celle là même qui m’a parfois poussé à me dépasser, mais m’a aussi bien fait déguster. Ce soir, j’essaie de me calmer, de reprendre un peu pied, et de faire comme toujours : Être heureux avec ce que j’ai…

Voir les commentaires

Manx GP: essais de vendredi

Publié le par STEVEN

Tout comme les pilotes du Classic TT , les meilleurs temps des pilotes du MANX GP ont été regroupé afin d'établir un classement général de cette semaine d'éssai. Grosse déception pour Eric Lenser qui n'est pas qualifié dans les deux catégorie ou il était engagé n'ayant pas réussi à jongler entre ses deux motos. Pour les autres pas de soucis pour les qualifs.

Junior A :

1 #5 Billy Redmayne* Honda/ 19:46.173 114.509
2 #12 Malachi Mitchell-Tho Kawasaki/silicone engineering 19:47.762 114.356
3 #2 Shane Egan* Suzuki/askeaton paving 19:59.747 113.214
4 #1 Matthew Rees* Kawasaki/GT SUPERBIKES 20:12.757 111.999
5 #3 Sam West* Kawasaki/Water Lane Physio 20:21.766 111.173
6 #25 Rob Livesey* Honda/ECONOLOFT RACING 20:36.237 109.872
7 #8 Frank Gallagher* Kawasaki/zest legal/ Frankie g rac 20:41.403 109.415
8 #22 Marco Pagani* Kawasaki/TEAM TWC TWO WHE 20:41.855 109.375
9 #26 Davey Lambert* Kawasaki/LAMBO RACING M&S 20:43.146 109.262
10 #43 David Sellers* Triumph/DSR Racing 20:46.482 108.969

13 #11 Julien Toniutti* Yamaha/YAMAHA MOTOR FRAN 21:06.642 107.235

24 #39 John Ross Billega* Kawasaki/French Road Racers 21:39.767 104.502

28 #14 Morgan Govignon* Kawasaki/MC Fleur de Lys 21:53.725 103.392

32 #17 Martial Mourra* Kawasaki/Fair-Play Auto ecole 22:35.503 100.205

36 #18 Frederic Besnard* Kawasaki/ThirTeam13 by Henri M 22:50.799 99.087

Junior B:

1 49 Dean Osborne* Kawasaki/Olive Bullock Scholarshi 21:17.149 106.353
2 60 Barry Furber* Suzuki/BMF Racing 21:34.123 104.958
3 50 Eddie Venn* Kawasaki/TC Racing 21:44.440 104.127
4 54 Charles Rhys Hardist Kawasaki/R.E.P.S Motorcycles M 21:45.092 104.075
5 48 Nick Anderson* Kawasaki/RMKD Racing Kawasak 22:06.189 102.420
6 58 Stephen Nathan* Suzuki/NATHAN RACING 22:12.492 101.935
7 52 Jack Hunter* Kawasaki/Atherstone Accident Re 22:13.409 101.865
8 64 Aaron League* Suzuki/Rea Racing 22:17.190 101.577

Junior C :

1 71 James Caswell - Cox Honda/Blackart Suspension 22:40.421 99.843
2 66 Lancelot Unissart* Honda/Danny Pullen Racing/Fren 22:55.452 98.752
3 73 Simon Long* Honda/DS Moto 23:24.248 96.727
4 67 Gavin Brown* Honda/GB Welding 23:33.672 96.082
5 74 Leon Murphy* Kawasaki/TMR Cupar Motorcycle 23:54.460 94.689
6 69 Andrew Cowie* Kawasaki/Neil Wood Painting 24:26.302 92.633
7 72 Sam Johnson* Honda/SDJ Racing 24:56.877 90.741
8 70 John Bain* Yamaha/DAAAAAAA Racing 26:08.383 86.604
9 76 Robert Docker* Kawasaki/geetech performance 26:09.085 86.565
10 75 Robert Pragnell* Kawasaki/Space Renewable Ener 27:18.808 82.882

Senior :

1 71 James Caswell - Cox Honda/Blackart Suspension 22:40.421 99.843
2 66 Lancelot Unissart* Honda/Danny Pullen Racing/Fren 22:55.452 98.752
3 73 Simon Long* Honda/DS Moto 23:24.248 96.727
4 67 Gavin Brown* Honda/GB Welding 23:33.672 96.082
5 74 Leon Murphy* Kawasaki/TMR Cupar Motorcycle 23:54.460 94.689
6 69 Andrew Cowie* Kawasaki/Neil Wood Painting 24:26.302 92.633
7 72 Sam Johnson* Honda/SDJ Racing 24:56.877 90.741
8 70 John Bain* Yamaha/DAAAAAAA Racing 26:08.383 86.604
9 76 Robert Docker* Kawasaki/geetech performance 26:09.085 86.565
10 75 Robert Pragnell* Kawasaki/Space Renewable Ener 27:18.808 82.882

Junior :

1 3 Michael Moulai Kawasaki/Des & Dot Collins 19:18.210 117.274
2 2 Andy Lawson Suzuki/Moto-Design.co.uk 19:20.662 117.026
3 9 Rob Hodson Yamaha/ 19:29.476 116.144 T
4 29 James Neesom Kawasaki/Neesom Racing 19:30.768 116.016
5 6 Andrew Soar Suzuki/Pete Stacey 19:34.731 115.625
6 11 Kamil Holan Yamaha/Racetrack.cz 19:41.976 114.916

51 #42 Julien Toniutti* Yamaha/YAMAHA MOTOR FRAN 21:06.642 107.235

73 #44 Morgan Govignon* Kawasaki/MC Fleur de Lys 21:53.725 103.392

Lightweight :

1 65 Mick Jordan Honda/N.D.R north dublin racing 21:22.830 105.882
2 63 Adrian Kershaw Kawasaki/A D K RACING 21:41.792 104.339
3 74 Dan Hobson Honda/Race Supplies Direct/DS 21:45.604 104.035
4 67 Dave Corlett Kawasaki/Windy Gale Racing 21:56.762 103.153
5 64 Bob Farrington Kawasaki/UK Safety and Training 22:03.834 102.602
6 62 Rikki McGovern Honda/David Simon Tuning 22:09.340 102.177
7 66 Anthony Redmond Yamaha/C & C Ltd 22:13.139 101.886
8 72 Adam Jones Kawasaki/ 22:14.175 101.807
9 68 Gavin Lupton Honda/Shay D Racing 22:14.951 101.748
10 76 Mike Carter Honda/ 22:18.340 101.490

15 #69 Lancelot Unissart* Honda/Danny Pullen Racing/Fren 22:55.452 98.752

Supertwin :

1 12 James Neesom Kawasaki/Neesom Racing 20:26.193 110.772
2 1 Rob Hodson Kawasaki/ 20:26.868 110.711
3 5 Gary Gittins Suzuki/Family and Friends 20:29.163 110.504
4 14 Warren Verwey Kawasaki/ XG Group _ Experts in 20:44.094 109.178
5 6 Callum Collister Kawasaki/Martin Bullock Manxspo 20:44.173 109.171
6 32 Ben Rea Kawasaki/CMS/Tony Morris 20:49.712 108.687
7 8 Andrew Farrell Kawasaki/MARTIN BULLOCK MA 20:53.467 108.362
8 10 Nick Jefferies Kawasaki/Ken Urwin 20:54.491 108.273
9 9 Joe Phillips Kawassaki/Wood/Morrissey IOM 20:58.833 107.900
10 3 Stuart Garton Yamaha/Haskell and Co 20:59.899 107.809

Manx GP: essais de vendredi
Manx GP: essais de vendredi

Voir les commentaires

F2 side car world trophy : races.

Publié le par STEVEN

Sans grande surprise , c'est l'équipage anglo français Tim Reeves / Greg Cluze qui remporte cette première édition du F2 side car world trophy.

Du coté de Rémy Guignard et Frederique poux, c'est un bilan mitigé. Ils terminent 5 ème de la première course. Lors de la seconde course, la plus importante, ils ont prit un super départ pour se porter à la seconde place, mais c'était sans compter sur Tim Reeves qui a effectué une super remonté pour s'emparer de la tête. Rémy se battait pour la troisième place lorsqu'une soupape en a décidé autrement......

Même si Rémy et Fred ont démontré qu'ils avaient le rythme pour jouer devant en mondial, cette casse moteur est une grosse déception.

Maintenant , il va falloir se reconcentrer pour le week end prochain pour défendre leur place de leader en championnat de France superbike à Carole.

©Jonathan Godin

F2 side car world trophy : races.
F2 side car world trophy : races.

Voir les commentaires

Classic TT: derniers essais.

Publié le par STEVEN

Ce soir , pour les pilotes du Classic TT qui ont roulé , voici donc les résultats cumulés de toute la semaine.

500 cc :

1 #1 John McGuinness Paton/Team Winfield 20:12.415 112.031
2 #9 Ryan Farquhar Paton/Team Winfield 20:22.549 111.102
3 #11 Ian Lougher CMM Paton/Flitwick Motorcycles 20:42.910 109.282
4 #12 Jamie Hamilton MV/ 21:05.557 107.327
5 #14 Alan Oversby Honda/Davies Motorsport 21:06.597 107.239
6 #10 Michael Rutter Seeley/Ripley Land Racing 21:08.625 107.067
7 #18 Daniel Cooper Norton/Specialised Glazing Soluti 21:09.601 106.985
8 #5 Bruce Anstey Norton/McIntosh Racing / Mobil 1 21:15.533 106.487
9 #3 Michael Dunlop Norton/Specialised Glazing Soluti 21:16.204 106.431
10 #6 William Dunlop Honda/Davies Motorsport 21:24.559 105.739

23 #40 Bruno Leroy Egli Vincent/Patrick Godet 22:56.559 98.672

350 cc :

1 #14 Alan Oversby Honda/Davies Motorsport 22:02.484 102.707
2 #6 William Dunlop Honda/Davies Motorsport 22:21.233 101.271
3 #7 Connor Behan Honda/Ted Woof 22:40.431 99.842
4 #13 Lee Johnston MV Agusta/Black Eagle Racing 22:41.105 99.792
5 #2 Ian Lougher Honda/Ripley Land Racing 22:42.521 99.689
6 #5 Daniel Cooper Norton/Specialised Glazing Soluti 22:53.032 98.926
7 #8 Roy Richardson Aermacchi/FCL Racing/Martin Bull 22:55.351 98.759
8 #1 Jamie Hamilton Honda/Rutter Honda 23:01.303 98.333
9 #11 Chris Swallow Aermacchi/Mike Fawcett 23:04.248 98.124
10 #15 Doug Snow Ducati/John Snow 23:32.441 96.165

41 #65 Bruno Leroy Honda/Patrick Godet 25:31.947 88.664

Formula 1 :

1 #5 Bruce Anstey Yamaha/Valvoline Racing by Pad 18:25.301 122.888
2 #1 Michael Dunlop Suzuki/Team Classic Suzuki 18:31.764 122.173
3 #2 James Hillier Kawasaki/Greenall Racing 18:57.627 119.396
4 #19 Russ Mountford Suzuki/Team York Suzuki Racing/ 19:00.197 119.127
5 #6 Ryan Farquhar Yamaha/Team Winfield 19:04.336 118.696
6 #8 Steve Mercer Kawasaki/Mistral Racing 19:08.185 118.298
7 #7 Gary Johnson Harris/Team Winfield 19:16.712 117.426
8 #13 Lee Johnston Suzuki/Team Classic Suzuki 19:29.989 116.093
9 #3 Jamie Hamilton Kawasaki/ 19:42.555 114.860
10 #27 Nick Jefferies Honda/Phil Morris Holdings 20:00.671 113.127

16 #51 Timothee Monot Honda/Forum RC 30 France / Perf 20:18.848 111.440

Formula 2:

1 #68 Roy Richardson Yamaha/FCL Racing/Martin Bullo 20:30.890 110.349
2 #67 James Cowton Yamaha/Peter Berwick 20:35.998 109.893
3 #70 Chris Moore Yamaha/MW Motorcycles 20:53.020 108.401
4 #71 Stuart Garton Yamaha/Haskell and Co 21:00.197 107.783
5 #66 Ian Lougher Yamaha/Brian Scott Racing 21:14.375 106.584
6 #74 Shaun Anderson Kawasaki/ 21:29.220 105.357
7 #69 Philip McGurk Yamaha/Springcourt Motorcycles 21:44.419 104.129
8 #83 Ben Rea Yamaha/Rea-Racing 21:48.220 103.827
9 #75 David Hewson Yamaha/Obsession Engineering 21:51.476 103.569

Classic TT: derniers essais.
Classic TT: derniers essais.
Classic TT: derniers essais.
Classic TT: derniers essais.
Classic TT: derniers essais.

Voir les commentaires

F2 side car world trophy.

Publié le par STEVEN

Voilà les premiers essais sont terminés. Pas de surprise, Tim Reeves et Gregory Cluze réalisent la pôle position en 1,38,670 min sur leur DMR Honda malgré quelques soucis électrique durant les essais.

Second sur la ligne,c 'est le tandem Michael Grabmuller et Sophia Kirchhofer sur leur LCR Yamaha avec un temps de 1,39,120 min.

Troisième place sur la grille avec un temps de 1,40,543min , on retrouve l'équipage Gordon Shand et Phil Hyde. Ces dernier ont fait d multiples essais de boite avant de réaliser ce chrono.

Enfin on les attendait tous et ils sont au rendez vous, Rémy Guignard et Frédérique Poux. Avec un temps de 1,40,739 min ils se placent en 4ème position. le duo est très content même si Rémy avoue perdre une seconde dans un partiel du circuit qu'il découvre.

Les deux courses auront lieu a 13h et 19h c'est au terme de la gold race sera proclamé le vainqueur du F2 side car World trophy.

GAZZZZZZ #135 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

F2 side car world trophy.
F2 side car world trophy.

Voir les commentaires

C'est l'histoire d'un gosse #6 avec un bonus

Publié le par STEVEN

Savoir prendre son Ton...

Mercredi, nous sommes partis depuis une semaine. Je n’ai pensé qu’à la course, qu’à répondre à toutes ces questions qui ont mûri pendant une quinzaine d’années. Je me rappelle quelque passage… La disparition de Joey Dunlop, en 2000. Une photo dans Moto Journal sur sa 1000 VTR, sautant à Ballaugh Bridge. J’étais parti courir, les larmes aux yeux, me jurant qu’un jour j’irai rouler dans ses traces. Dunlop, c’était l’espoir pour moi. Capable de gagner à 48 ans, la clope au bec et la bière à la main, en ayant démarré tout seul, alternant courses et séances de mécanique entre deux trajets en camion… Je me disais que ce mec là était normal, un petit, comme moi, et que je pouvais donc y arriver aussi, en bossant très fort. En roulant ici, j’ai compris que c’était aussi et surtout un génie de la trajectoire.

Mercredi matin, donc. J’ai envie de respirer, j’ai envie de passer un petit moment avec Tibo, mon pote à la compote avec qui je partage tout depuis 10 ans, mon frère Jessy qui connait encore mieux le tracé que moi, et Céline, qui m’avait dit, bien avant qu’on soit ensemble, qu’un jour, elle viendrait me filmer sur l’ile de Man. Une petite ballade sur la promenade de Douglas, un English Breakfast histoire de manger local, puis un tour du circuit en camion. On en profite pour regarder les paysages… Oh, t’as vu, on voit la mer ! Ah oui, sauf que moi, je ne l’avais jamais vu ici… Moi, je vois la maison blanche où je prends les freins, le trottoir peint en blanc et noir, et les deux autres virages à droite qui me font entrer dans de Kirk Mickael. C’est très surfait Kirk Mickael, je pense que je dois le traverser en une quinzaine de secondes…

Aujourd’hui, je ne travaille pas. Je vis et souris avec ceux qui sont là et resteront toujours, même si la course s’en va. Je les aime.

Du coup, petit coup de pression avant de partir : j’ai pas bossé. Je réfléchis à quelques endroits où je pourrais gagner du temps, me décide pour la section d’après Rhencullen et le fameux gauche de Ballacrye. Parti dans les derniers, je retrouve le plaisir de lundi au guidon. Personne devant, personne derrière, j’ai 60 kilomètres pour moi sans radar, sans avoir peur de blesser quelqu’un, sans personne qui vient en face. Et en plus, il y a des gens qui m’encouragent… Je sais qu’à Gooseneck, Corinne ‘Tite route et un groupe d’irréductibles gaulois attendent le passage des français. Un petit salut « Purple Helmet Style» plus tard, je file dans la montagne, seul, le compteur affichant 248 km/h…

Deuxième tour, je récite ma leçon encore un petit mieux, et surtout, le sourire aux lèvres… J’ai l’impression d’être plus vite, mais aussi plus à l’aise qu’hier. La moto qui bouge, se soulève sur la bosse de Ballacrye, louvoie dans Bottom of Barregarow devient une bête à dompter, tout en sachant la laisser vivre… Arrivé à « The Nook », juste à la fin du circuit, je double un pilote. J’en mets un peu trop dans le sous bois et arrive en catastrophe complet directement à la corde de la minuscule saloperie d’épingle de Governo’s Bridge. J’ai bien compris que j’étais dans la merde, mais n’hésite pas une seconde : je sors le pied en mode rallye-j’te-dis-qu’ça-rentre… et ça rentre… 600m, et le drapeau à damiers.

Mon frère à sa tête du gars content. C'est-à-dire qu’on ne sait pas trop mentir dans notre famille. Je crois que je l’ai… J’en suis sûr… Oui, il sourit trop… Je viens de passer le Ton, avec un tour en 22min 24sec !

Le Ton, c’est la barre des 100 miles par heure, soit 160,9 km/h de moyenne au tour. C’est un peu l’objectif de tout pilote qui vient ici pour la première fois, car ça commence vraiment à défiler… Mais histoire de rester les pieds sur terre, je me souviens aussi que le Ton a été passé pour la première fois par Bob Mac Intyre en… 1958… ça me fait sourire d’être content quand même… comme quoi, il en faut peu pour un enfant !

Hier soir, il manquait juste une cheminé. A 1h du matin, nous étions 7 froggies, spectateurs ou pilotes, à se raconter nos petites histoires et nos grosses galères, sans langue de bois, sans se la péter… Le Ju, qui a fait péter le 9ème temps en Newcomer A avec une pendule en 21’06, nous a vendu du rêve avec ses saisons de rallye… Dommage que Père Protat n’ait pas voulu nous raconter une nouvelle histoire, parce qu’entre le « Nac-nac-terre-plein », le « je te double en te tirant par la selle », et le « je retiens ta moto avec mon coude pour gagner », Fred, qui m’impressionnait tant dans le paddock lors de mes débuts de mécanicien en 2006 avec son air de boxeur et ses silences en qui en disaient trop, s’avère un mec génial, franc, et entier. La légende comme quoi il aurait sourit pour la dernière fois en 1996 est donc complètement erronée, et le personnage vaut le coup d’être écouté, et respecté.

Voilà, on est tous là dans la nuit, content de notre petite séance d’essais, de vivre cette course de l’intérieur, d’être ensemble, et d’avoir la sensation de se comprendre…

Cadeau Bonus : Le Bon, la Brute, et le Truand

Faut quand même que je vous raconte… Mardi, Fred (ex-pilote de GP 250, 500, superbike France et mondial) dont je vous ai parlé tout à l’heure, Christophe (un fana de road races), et moi-même, sommes parti faire un tour du circuit, histoire que je révise mes leçons…

Tout se passait à merveille, quand soudain, à la sortie de Ramsey, une Norton Commando (celle Manchzeck dans le Joe Bar), démarre devant nous, passagère agrippée au porte-bagage, casque bol sur la tête et Climax aux yeux. La scène est déjà belle.

On attaque donc la montagne, à la queue leu leu, quand un bruit de tonnerre déchire mes tympans pourtant mélomanes : La Commando déboite la file de bagnoles et s’en va, laissant tout le monde sur place. Le conducteur de la voiture qui arrivait en face, par contre, devait beaucoup moins rigoler. Bref, une fois la voie dégagée, j’en tombe deux, soude, empile les vitesses, et revient sur la Commando vieille de 45 ans. Le mec est cinglé. Je le double, le dépose au moteur, attend quelques kilomètres plus loin d’avoir la route dégagée pour doubler une nouvelle file de voiture… Et me refait passer par la Commando qui, visiblement, aime donner des sensations aux gens qu’elle croise. Elle rentre dans Verandah, la passagère droite comme un I, le pilote aussi. La moto louvoie, je les vois mourir 10 fois dans ce quadruple droit… et non. Soit le mec est en contact direct avec dieux, soit c’est dieu lui-même. On sort de Bungalow, je dois bosser cette section (où j’ai pris la rafale de vent), mets gaz, redouble, fais 5 bornes, me retrouve à nouveau coincé derrière une caisse… et 5 secondes après, la commando qui me redouble, à bloc… Mais merde, je me traine ou quoi !!! Je regarde derrière, plus de Fred, plus de Christophe… Bon, je dois pas tant me trainer que ça… On se rejoint tous dans Creg Ny Ba, où la route redevient limitée en vitesse (oui oui, tout ce qui c’est passé avant a été effectué dans la plus grande légalité… de l’ile de Man !) On suit la Commando jusqu’au rond point de Governor’s. La passagère, dont je n’ai vu que la queue de cheval au vent, à le sourire. Le pilote relève la manche de son cuir, regarde sa montre, et s’en va dans le grondement du twin parallèle… Surréaliste.

On revient au paddock, je vais direct voir Fred qui n’a pas suivi (en même temps, c’était son premier tour de bécane sur l’ile et dans la montagne, alors que je la lime depuis 4 jours !!!), et lui demande s’il veut s’en acheter une aussi, de Commando… On rigole, on se raconte 10 fois cette ballade, on raconte à Ju, qui se moque… Sauf que j’ai retrouvé le mec… Ou plutôt la queue de cheval. J’entame donc la conversation avec miss queue de cheval, valide que le type qui est à coté d’elle est bien le pilote de la Commando... Oui, c’est bien lui. Je lui dis qu’il est débile, que je l’ai vu mourir 10 fois, dont au moins 5 fois dans le même virage… Il rigole, se fout de ma gueule… Il m’a bien remis, le salaud, avec la moto noire hier dans la montagne… On discute, et j’apprends… qu’il a battu ici même Joey Dunlop, fait 3ème en 250 au TT, et gagné le Manx GP il y a 15 ans…

Alors, qui du Bon, de la Brute, et du Truand ?

C'est l'histoire d'un gosse #6 avec un bonus

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>