Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Doublé Ducati à la North West 200.

Publié le par STEVEN

Cet après midi, Glen Irwin a réédité son exploit de l'an passé en imposant par deux fois sa Ducati Panigale.

Lors de la première course il gagne devant Dean Harrison et Michael Rutter.

Race 2 – Anchor Bar Superbike

  1. Glenn IRWIN, Ducati – Be Wiser Ducati Racing Team, 30:53.529, 121.681mph
  2. Dean HARRISON, Kawasaki – Silicone Engineering Racing, 30:54.546, 121.615mph
  3. Michael RUTTER, BMW – Bathams Racing, 30:56.676, 121.475mph
  4. Lee JOHNSTON, Honda – Honda Racing, 30:59.760, 121.274mph
  5. Alastair SEELEY, BMW – Tyco BMW Motorrad, 31:00.696, 121.213mph

 

Dans la seconde course , il s'impose une nouvelle fois devant Michael Dunlop et Lee Johnston.

Race 5 – Merrow Hotel & Spa NW200 Superbike

  1. Glenn IRWIN, Ducati – Be Wiser Ducati Racing Team, 30:43.811, 122.323mph
  2. Michael DUNLOP, BMW – Tyco BMW Motorrad, 30:53.773, 121.665mph
  3. Lee JOHNSTON, Honda – Honda Racing, 30:53.958, 121.653mph
  4. Martin JESSOPP, BMW – Riders Motorcycles BMW, 30:54.139, 121.641mph
  5. Conor CUMMINS, Honda – Padgett’s Motorcycles, 30:54.466, 121.620mph

 

 

Pour la seconde course supersport, Alastair Seeley remporte la course devant James Hillier et Lee Johnston.

Pierre Yves Bian sauve son week end en réalisant une superbe performance avec la 20ème place. Fred Besnard  confirme son bon début de saison avec une 24ème place.

Race 1 – BetMcLean.com Supersport

  1. Alastair SEELEY, Yamaha – EHA Racing, 27:47.289, 115.906mph
  2. James HILLIER, Kawasaki – Quattro Plant / JG Speedfit, 27:52.850, 115.520mph
  3. Lee JOHNSTON, Honda – Padgett’s Motorcycles, 27:53.135, 115.501mph
  4. Dean HARRISON, Kawasaki – Silicone Engineering Racing, 27:53.402, 115.482mph
  5. Michael DUNLOP, Honda – MD Racing, 27:53.480, 115.477mph

 

 

En Superstock , Alastair Seeley remporte une nouvelle victoire ( la 24ème à la NW200) devant Peter Hickman et Dean Harrison..

Race 4 – CP Hire Superstock
  1. Alastair SEELEY, BMW – Tyco BMW Motorrad, 26:35.361, 121.131mph
  2. Peter HICKMAN, BMW – Smith’s Racing BMW, 26:35.547, 121.117mph
  3. Dean HARRISON, Kawasaki – Silicone Engineering Racing, 26:36.887, 121.015mph
  4. Michael DUNLOP, BMW – MD Racing, 26:37.091, 121.000mph
  5. Gary JOHNSON, Kawasaki – RAF Regular & Reserves, 26:38.121, 120.922mph

 

 

Pour la course de supertwin , on a retrouvé 3 des cinq protagonistes de la première course avec une victoire de James Cowton qui au prix d'un freinage dans un trou de souris a devancé Jeremy McWilliams et Joey Thompson. Ce dernier en tête à quelques encablures de l'arrivée . Passé par Cowton il va ensuite heurté un trottoir et laissé la seconde place à McWilliams.

Xavier Denis entre dans le top dix avec une 9 ème place.

 

Race 3 – John M Paterson Supertwin
  1. James COWTON, Kawasaki – McAdoo Kawasaki Racing, 19:50.489, 108.077mph
  2. Jeremy McWILLIAMS, Kawasaki – KMR Kawasaki/IEG Racing, 19:51.091, 108.022mph
  3. Joey THOMPSON, Paton – Team ILR / Mark Coverdale, 19:51.956, 107.944mph
  4. Christian ELKIN, Kawasaki – Dynocentre NI, 20:08.256, 106.487mph
  5. Michael SWEENEY, Kawasaki – Kiely Heating Racing, 20:27.022, 104.859mph

 

 

Le bilan de cette édition 2018 est plutôt positif. Le soleil fut au rendez vous ce qui est loin d'être le cas chaque année. Tous les grandes stars du TT ont pu rouler . Ian Hutchinson a participé à toutes les courses et sa jambe a tenu ce qui est bon signe pour le TT.

Michael Dunlop ne gagne pas . On l'aura malgré tout vu régulièrement devant.

Lee Johnston a montré que la fireblade avait résolue ses soucis de jeunesse de l'an passé.

Alastair Seeley et Glen Irwin sont les grands vainqueurs de ce millésime avec respectivement 3 victoires pour Seeley et deux pour Irwin.

Du coté des français ,Xavier Denis privé de course supersport , superstock et superbike sauve les meubles en terminant 9 ème en supertwin. Pierre Yves Bian victime d'un clou dans son radiateur en manche 1 réalise une belle seconde course pour sa première NW200. Seul Fred Besnard termine ses deux courses et fait preuve de régularité dans son nouveau team.

Xavier Denis et sa supertwin ©Chris Usal

Xavier Denis et sa supertwin ©Chris Usal

Pierre Yves Bian , un très bon en devenir. ©Chris Usal

Pierre Yves Bian , un très bon en devenir. ©Chris Usal

Fred Besnard  ©Chris Usal

Fred Besnard ©Chris Usal